On me pose souvent la question des spécificités du nom de domaine par rapport à l’hébergement. En effet, cela peut parfois paraître technique et ce n’est pas clair pour tout le monde, je tenais à apporter quelques précisions ici : 

Le nom de domaine

L’une des premières choses à faire lorsque vous souhaitez créer votre site internet est de choisir votre nom de domaine. Il désigne très souvent le nom de votre marque, parfois c’est peut-être votre nom personnel. Je préconise aussi selon les activités, d’y joindre le mot-clé de l’activité. Dans tous les cas, il est primordial de l’enregistrer afin de protéger votre nom de marque sur le web.

Edictalis peut s’en charger pour vous, ou bien vous pouvez l’enregistrer directement via l’hébergeur de votre choix, nous travaillons régulièrement avec notre partenaire planethoster pour sa grande réactivité et son excellent service client, de plus ses serveurs sont situés à Paris et au Canada.

Je conseille souvent à mes clients d’enregistrer leurs noms de domaines en « .com » et également de prendre le « .fr » afin d’éviter les surprises d’une entreprise concurrente sur leur nom de marque.

Dans certains cas, votre nom de domaine est déjà enregistré chez un autre registrar, on peut alors faire une demande de transfert du nom de domaine en récupérant un code auth info chez l’autre hébergeur. Cette action prend une dizaine de jours et Edictalis gère le transfert pour vous.

L’hébergement

L’hébergement est l’espace alloué sur un serveur permettant d’accueillir votre site internet. Il est préférable d’en parler avec votre prestataire, car c’est un sujet un peu plus technique, les critères de choix sont liés à l’espace disque proposé, la plateforme utilisée, les versions PHP etc.. 

Chez Edictalis, nous hébergeons les sites de nos clients sur les serveurs sécurisés et Français de notre principal partenaire planethoster. La garantie d’une grande réactivité afin d’apporter les meilleures réponses et une parfaite gestion de la maintenance technique des sites de nos clients.

%d blogueurs aiment cette page :